Partagez | 
 

 Un loup dans la bergerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jackspirit


Messages : 8
Date d'inscription : 03/01/2015


MessageSujet: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 12:49




Entre chien et loup, les patrouilles du SUNH n'ont pas encore commencées. Ils sont tous au poste principal à l'entrée du district, occupés à s'organiser et à répondre aux éventuels appels d'urgence. Sam en profite, il sait par où passer, les murs ont été fait un peu vite et d'autres lycans lui avaient parlé d'une brèche discrète par où ils pouvaient se faufiler. Il ne lui faut pas longtemps pour arriver dans la petite ruelle sombre, le temps de s'habituer à l'obscurité, il repère la petite maison et y entre. Tout était laissé à l'abandon, tel quel, les anciens habitants ayant quitté les lieux dans la cohue. Dans certaines habitations le repas était encore présent sur la table, la télé toujours allumée et le lave-vaisselle ronronnait encore. Traversant les pièces, il atteins finalement le petit jardin extérieur, et aperçois la grille qui le séparait du monde extérieur. Il fallait qu'il se prépare, l'hiver était là, il faisait froid et s'il voulait passer incognito il fallait qu'il s'habille en conséquences. Il ferma sa veste, enfila un bonnet et une paire de gants. Le froid ne lui faisait rien, mais pour se faire passer pour un humain, il ne fallait pas oublier de se couvrir. Il vérifie que personne ne passe dans les environs, puis ouvre la grille.

Il fallait qu'il rejoigne l'appartement d'Alice. Il n'avait pas supporté cette séparation brutale avec sa petite soeur et s'inquiétait pour elle. Même si elle était assez grande pour s'occuper d'elle, elle restait fragile. Et il voulait la rassurer, lui montrer qu'il allait bien et qu'il comptait veiller sur elle, même coincé dans le district. Il se contentait de suivre son petit itinéraire, à pieds ce n'était pas si loin, il fallait juste qu'il évite les rues qu'il empruntait auparavant. Pas question de croiser quelqu'un qu'il aurait pu connaitre. Il n'avait pas envie de se faire prendre et de devoir retourner de force au district, sans même avoir pu parler à sa soeur. Il arriva assez vite jusqu'à l'immeuble, murmura un bref merci à la personne qui sortait du bâtiment, lui laissant la porte ouverte. Il opta pour les escaliers, même si elle était au cinquième étage, ça n'allait pas le fatiguer. Il hésita un moment une fois face à la porte de l'appartement. Puis finalement il frappa à la porte, retirant son bonnet et ne pouvant s'empêcher de jeter des coup d'oeil à sa droite comme à sa gauche. Il ne laissa pas le temps à Alice de réagir, à peine ouvrit-elle la porte qu'il entra chez elle, refermant derrière elle et la prit dans ses bras. Il se recula et la scruta du regard pour vérifier que tout allait bien. « Oui je sais je n'aurais pas du venir, mais je m'inquiétais » Lui dit-il avant que, passé les émotions, il ne remarque la présence de Jordan dans le salon. Il ne fit que croiser son regard et ne pipa mots, sur le qui-vive comme un animal prit sur le fait prêt à s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Runeaway
Admin

Messages : 66
Date d'inscription : 28/01/2013


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 13:08

A peine avait-elle terminé son rapport qu’elle avait planté son père sur place. Planter le Général de la base et le laisser comme un con dans son bureau n’était pas chose aisée. Par chance il s’agissait de papa. Et papa comprenait. Comme toutes les semaines Jordan devait se rendre à la base et faire rapport de sa semaine à son père. Ce dernier, patriarcale comme jamais avait du mal à encaisser la ressente démobilisation de sa fille et exigeait un rapport hebdomadaire. Il savait sa fille malheureuse alors si aller passer la soirée chez une amie et le planter là pouvait l’aider à aller mieux, il comprenait…
Jordan avait filé comme une flèche. Une rapide douche à la maison, en saut en vitesse au resto indien, elle s’était jeté chez Alice, l’accueillant d’un « Désolée je sais je suis en retard ». Sa relation avec son amie avait été quelque peu tendue ressemant. Des secrets non révélés qui une fois découverts font mal… très mal… Mais l’amitié étant très importante (surtout quand on a qu’une seule et unique amie) Jordan avait pardonné, ou du moins faisait l’effort d’y arriver.

Plusieurs minutes plus tard, s’étant échangées leurs nouvelles respectives et avoir siroté quelques verres de vin, Jordan était enfin détendue. Elle venait de se saisir des plats à emporter à moitié dévorés et les emportait dans la cuisine. Alice, son amie, était allée voir à la porte qui venait de taper.

« Alice ! Tu veux que je te les emballes ou tu préfères les mettre dans des boites ? T’as pensé quoi du chicken butter ? Moi je l’ai trouvé déli… cieux… »

Sa phrase venait de mourir d’agonie dans sa gorge. N’ayant pas de réponse immédiate elle était sortie de la cuisine pour voir Alice qui accueillait son invité surprise. Et quelle surprise. Un frisson de glace la parcouru. Tellement de colère et de tristesse en elle. Elle hésitait entre s’énerver de suite ou se mettre à pleurer. C’est juste quand elle parvenait à avancer, à se convaincre que tout allait bien qu’il resurgissait. Elle se força à déglutir puis inspira doucement. Enfin elle détourna le regard, comme honteuse d’avoir pu osé poser les yeux sur lui et se saisit de son verre de vin blanc posé sur la table basse. Non elle ne dirait rien… Qu’y avait-il à dire ? Elle n’était pas chez elle, elle n’était pas en service, elle n’était apparemment rien pour lui… Son verre en main elle se mordillait distraitement le petit doigt tout en contemplant avec une attention particulière la plante verte sur sa gauche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rune-away.forumactif.org

Jackspirit


Messages : 8
Date d'inscription : 03/01/2015


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 14:08


Il ne s'attendait pas du tout à la voir là et en même temps ce n'était pas surprenant de la voir chez Alice comme elles étaient amies. D'un côté, il était content de savoir qu'elle venait toujours la voir, qu'elle ne lui en voulait pas au point de couper les ponts. Alice en avait besoin et il se rendait compte qu'il n'allait plus être capable d'aller voir sa soeur et de s'occuper d'elle aussi souvent qu'avant. Il n'avait rien dit, comme s'il s'attendait à ce qu'elle se mette en colère après lui ou, en tant qu'agent su SUNH, elle décide de l'embarquer ou de lui faire la morale. Mais rien. Ce silence pesant était très désagréable, il sentait fortement la gène s'installer et Alice n'arrêtait pas de les regarder tour à tour. C'est elle qui brisa le silence. « Je suis contente de te voir en pleine santé Sammy, t'as trouvé un endroit où loger ? Viens prendre un verre » Elle le poussa presque dans le salon et il se laissa faire. Il prit le verre qu'elle lui servit et finit par lui répondre. « J'ai trouvé un garage, avec un studio au dessus, le luxe comparé à ce que j'avais avant... » Il omit de parler de la cohue dans les rues, du manque de nourriture ou des conflits entre loups. C'était idiot de les mettre tous dans un même quartier et qui va vite s'avérer trop petit pour eux tous. Ils sont quelque peu territoriaux alors il fallait se battre pour avoir ce qu'on voulait. A croire qu'être entouré de trop de loup-garou augmentait leur instinct animal.

Malgré Alice qui s'intéressait à son frère, le malaise entre Sam et Jordan était toujours présent. La petite soeur le sentait bien et finalement décida de les laisser tous les deux. « J'vais te préparer un truc à grignoter tu dois avoir les crocs, j'vous laisser discuter » Elle avait bien senti le regard de détresse de Jordan mais elle se faufila bien vite dans sa cuisine, les laissant seuls. Sam bu bien vite son verre et retira sa veste, même si c'était chez sa soeur c'était un peu chez lui aussi. « Alors... le boulot ça va ? » Oui c'était idiot, il y avait surement mieux à dire mais c'était la seule chose qui lui était venu à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Runeaway
Admin

Messages : 66
Date d'inscription : 28/01/2013


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 14:28


Cette plante avait des nuances de vert insoupçonnées. Jordan fut surprise de ne jamais l’avoir remarqué avant. Jetant discrètement des regards à ce qu’il se passait entre les deux frangins elle buvait par à-coups son verre de vin. Finalement, le verre étant vide, elle se rapprocha de la table pour le remplir au même moment où Alice invitait son frère à prendre un verre. Pour toute réaction, et comme un lézard en mode "personne ne me voit, ne bougeons pas" elle se laissa tomber dans le fauteuil et replongea le nez dans son verre tout juste rempli. Tout ça, sans bien entendu oser regarder une seule fois Sam.
Lorsqu’il retira sa veste elle sentit les larmes lui monter au yeux. Trop de souvenir, trop de douleur. Elle se mordit alors brutalement la langue et serra les dents. Ne pas s’énerver, ne pas pleurer. Rester… neutre. Neutre. Respire ma grande c’est comme piloter un jet capricieux.

"Un luxe comparé à ce que j’avais avant…" Elle manqua de s’étrangler. Avant : une copine aimante, un boulot qui marchait, et l’espoir d’un nouvel appart… avec la dite copine aimante… Respire… neutre…
Après la plante verte désormais trop éloignée c’est vers le meuble télé que Jordan porta toute son attention. Lorsque Sam lui adressa la parole elle termina son verre cul sec sans même s’en rende compte. Le boulot ? « Difficile. » La tension était palpable, épaisse d’émotions et Jordan s’en voulait terriblement d’être ici, là, dans cette même pièce. Elle en voulait à Alice de l’avoir abandonné là ! Bon sang ! Mais que foutait-elle ? Plongeant soudain le regard vers sa coupe de vin elle se rendit compte que cette dernière était de  nouveau vide et réalisa que non, ce n’était pas le soir pour se bourrer la gueule et certainement pas parce qu’un idiot était dans la pièce. Alors elle se leva et alla se mettre derrière le fauteuil, histoire de mettre de la distance entre Lui et elle. Non parce qu’il était un loup garou ça elle s’en foutait. Mais parce qu’il l’avait blessé. Alors elle lui chuchota afin qu’Alice n’entende pas. « Tu ne devrais pas être ici. S’ils t’attrapent tu vas… c’est dangereux ! » Dangereux pour lui, pour Alice… et malgré toute sa colère elle ne voulait pas qu’il leur arrive quelque chose. Enfin, elle risqua un coup d’oeil pour l’observer, et son coeur se serra encore plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rune-away.forumactif.org

Jackspirit


Messages : 8
Date d'inscription : 03/01/2015


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 16:35


Elle n'était pas bavarde et elle lui en voulait toujours. Ça n'avait rien d'étonnant, lorsqu'il avait décidé de rompre avec elle, c'était ce qu'il souhaitait. Qu'elle lui en veuille, qu'elle le déteste et qu'elle se tienne le plus possible éloigné de lui. Il avait juste oublié qu'il risquait de la revoir avec l'intermédiaire de son travail ou de sa soeur. Surtout de sa soeur. Il connaissait bien Alice, c'est elle qui avait tout fait pour les rapprocher, pour qu'ils sortent ensemble à l'origine. Elle était bien capable de vouloir les remettre ensemble. Il sentait déjà l'odeur de la viande crue qu'elle sortait du réfrigérateur. Elle allait surement lui cuisiner un bon steak, histoire qu'il ne mange pas de viande crue devant Jordan. Il l'observa d'ailleurs prendre de la distance, il avait presque envie de s'approcher, de s'excuser. Mais ça ne faisait pas partie de son "plan". " Tu ne devrais pas être ici. S’ils t’attrapent tu vas… c’est dangereux ! " Chuchota-t-elle. De là où il était il avait très bien entendu, l'avantage d'une ouïe plus développée... Il posa son verre vide sur la table et s'approcha tout de même de Jordan, il ne voulait pas que sa soeur entende leur conversation. « Je serais rentré bien avant qu'ils ne se rendent compte de mon absence... » Sam croisa les bras, une oreille toujours attentive à ce qui se passait dans la cuisine. « C'est pas plus dangereux que de vivre là bas » Il entendit sa soeur revenir, elle ne pouvait pas non plus rester éternellement dans sa cuisine. Sam se racla la gorge et reprit un ton normal, changeant de conversation par la même occasion. « Et ton père, il en pense quoi de ton travail, de tout ça ? » Demanda-t-il alors qu'il s'installait à table, remerciant sa soeur ravie de retrouver son frère et de les voir discuter tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Runeaway
Admin

Messages : 66
Date d'inscription : 28/01/2013


MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   Dim 4 Jan - 16:59


Un imperceptible mais toutefois puissant frisson la parcouru lorsqu’il se leva. La proximité de Sam et tout ce qu’il pouvait représenter lui été intolérable. Elle avait jadis connu l’enfer, la peur, la souffrance physique, mais ce que lui lui avait imposé était au delà du supportable. Elle l’avait aimé, à en crever. Et l’aimait d’ailleurs toujours alors que lui… après lui avoir fait croire que le bonheur et la confiance était possible avait préféré la jeter plus bas que terre plutôt que de lui avouer son terrible secret. Avait-il si peu confiance en elle ? N’avait-elle été qu’une aventure…?
Il répliqua qu’il serait rentré bien avant que les SUNH ne remarque quoique ce soit et que de toute façon ici était bien moins dangereux que là-bas. Une nouvelle fois elle se mordit la langue et serra brutalement la mâchoire, fuyant son regard et se retenant de répliquer. De lui rappeler qu’il risquait la mise à mort, et des problèmes à sa soeur. Et de lui rappeler qu’elle savait ! Elle savait pour les émeutes de l’autre coté du mur, de ces loups garou qui pétaient un câble et massacraient même les leurs, des conditions déplorables qu’il y avait. Elle savait. C’était elle qui amenait et ramenait les équipes, livrait les vivres et le matériel nécessaire à leur survie. Elle avait déjà crashé un appareil là bas, posé en urgence sur un toit lors d’une émeute, même épargné certains loups car elle ne pouvait se résoudre à tuer des innocents. Si animal qu’ils soient certains n’étaient pas mauvais, elle le savait. Mais lui le savait-il ? Qu’elle savait…
Alice revint alors dans la pièce principal, un steak cuit dans une assiette. Jordan réprima un rire amer. Entre ce steak cuit et la question de Sam elle avait l’impression qu’on continuait à la prendre pour une conne. C’était insupportable. Qu’est ce que son père pensait ? Elle recula de quelques pas…

« Mon père ? Il se demande pourquoi sa fille à délaissé le mur du son pour faire taxi driver et surtout je crois qu’il adorerait botter le cul du mec qui m’a brisé le coeur… »

C’est le seul moment où elle se résigna à le regarder en face. Ses yeux noisettes dans ces yeux bleus… Elle n’en pouvait plus… il fallait que ça sorte d’une façon ou d’une autre… Alors elle attrapa sa veste et ses clés de voiture.

« Je suis désolée Alice il faut que j’y aille. Il est tard et j’ai une inspection demain. T’aurais pas dû lui faire cuir. » Enchaina t-elle en parlant de la viande. « Maintenant que je suis dans la confidence inutile de faire semblant et de toute façon je suis sure qu’il préfère. » Sourire forcé. Elle se força à inspirer calmement et remarqua qu’elle tremblait. Serrant un peu plus sa veste dans sa main elle ajouta : « Passez une bonne soirée. » Puis se dirigea vers la porte. Oui elle fuyait. Non elle ne voulait pas de conflit. Cela risquait de la rendre méchante, car oui toute blessée qu’elle se sentait elle savait que, ironie du sort, c’est elle qui sortirait les crocs. Et ça elle ne voulait car oui, elle les aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rune-away.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un loup dans la bergerie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un loup dans la bergerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RuneAway-
Sauter vers: